Couscous medfoun ou l’histoire du mouton caché

Publié le par La Grosse Zèbre

A l’occasion de l’Aid El Kebhir, mon ours d’amour avait demandé à sa petite Zèbre chérie de lui préparer un couscous. Mon boucher préféré m’ayant préparé nos parts de mouton, j’avais un beau morceau à transformer en bon couscous maison. Et pour l’avoir goûté chez mon amie Selma, j’avais envie de tenter un couscous medfoun. C’est un couscous pas comme les autres traditionnels dans le sens que c’est la semoule qui recouvre les légumes et la viande, et non le contraire! Cela a d’ailleurs provoqué l’étonnement des invités de la Zèbre qui sont eux bien habitués au “bon” Couscous Garbit en boîte! Pour l’anecdote, “medfoun” veut dire enterré et est donc relatif à l’état de la viande cachée sous la semoule. Un délice!

 

Pour 4 personnes en appétit, il vous faut

  • 1 demi kilos de morceau d’épaule coupé par votre boucher, si vous êtes aussi paresseux que la grosse Zèbre
  • 5 gros oignons
  • 250 g de semoule
  • 100 de raisins secs moelleux
  • 1/2 càc de poivre
  • 1/2 càc de gingembre moulu
  • 1/2 càc de coriandre
  • 1 càc de cannelle
  • 1 pointe à couteau de safran
  • 100 g de beurre pour la sauce
  • de l’huile d’olive pour la semoule
  • du sel
  • du sucre glace et la cannelle pour la déco

Faire gonfler les raisins dans un bol d’eau tiède. Couper les oignons en cubes ou lamelles (selon votre préférence pour la taille des oignons, nous, on les aime bien en petits morceaux). Les faire revenir dans une grande cocotte avec la moitié du beurre et un peu d’eau. Quand ils sont bien dorés, ajouter le poivre, le sel, la coriandre, le gingembre, la cannelle et le safran.

Saisir les morceaux de viande de tous les côtés dans ce mélange, puis couvrir le tout d’eau. Ajouter le reste du beurre.

Une fois la viande cuite, ajouter les raisins gonflés et égouttés, laisser réduire jusqu’à l’évaporation complète de toute l’eau et réapparition d’une sauce à base de beurre. Retirer du feu et réserver au chaud.

Pendant ce temps préparer la semoule: cuire la semoule une demi-heure à la vapeur d’eau dans la partie haute du couscoussier. Ensuite verser un verre d’eau chaude dessus et un demi-verre à thé d’huile d’olive. Egrainer la semoule avec vos doigts comme belle-maman ou une fourchette afin d’avoir une semoule légère et aérée.

Juste avant de servir, refaire faire un tour à la semoule dans le couscoussier pour une cuisson vapeur exprès. Ré égrainer.

Prenez une louche de sauce de la viande avec quelques raisins et rallonger d’eau. Réserver.

Mettre la viande au fond d’un plat de présentation. Recouvrir de la sauce, des oignons et raisins. Recouvrir le tout de la semoule chaude afin de cacher toute viande.

Décorer avec le sucre glace et la cannelle comme sur la photo. Dégustez!

Nota bene: Mon ours apprécie d’ailleurs cette version si on rajoute également des pois-chiches gonflés de la veille et ajoutés en même temps que les raisins secs. Dans ce cas, le plat sera vraiment complet car il y a aurait une légumineuse en plus!

Commenter cet article