Hector, my Hector

Publié le par La Grosse Zèbre

...ou bien "L'Homme idéal a existé, mais ce fut y a trop fort longtemps!


OK, Batman est beau, Georges Clooney a des yeux à faire palir une beauté ébène, Robin des Bois porte des jolis collants assortis aux miens (je vous jure, la Zèbre porte des collants verts!) et Russel Crowe porte bien la jupette en harmonie avec ses packets de muscles. Mais fait est que l'unique, le vrai, le réel héros, l'homme parfait pour moi et modèle de l'époux parfait, c'est et celà resteras Hector. Merci à Wolfgang Petersen d'avoir mis les vers de Homère en images et beaux muscles (Braaaaaaaaaaaad, Eriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiic, Orlandooooooooooooo), même si celà vaux ce que ca vaux)/

Mais éloignons  nous du beau Eric Bana et de la version hollywoodienne du grand mythe homérique. Qui était Hector vraiment?


Dans la mythologie grecque, Hector (en grec ancien ?κτωρ / Héktôr) est un héros troyen de la guerre de Troie.

Fils du roi Priam et d'Hécube, il est le frère de Pâris, l'époux d'Andromaque et le père d'Astyanax. Priam, incapable de combattre en raison de son âge, en fait le général en chef des Troyens. C'est le plus vaillant des guerriers présents lors de la guerre, à l'exception d'Achille. Il défait de nombreux héros grecs et en tue 28, chiffre record parmi les guerriers (Achille n'en tue que 24).

Le Destin décrète que tant qu'il vivra, les murs de Troie ne tomberont pas. Après qu'il a tué Patrocle, compagnon d'Achille, le grec reprend les armes. Ils s'affrontent une première fois après qu'Achille a tué son frère Polydore : Hector lance sa javeline vers Achille, mais Athéna en détourne le cours. Quand Achille se rue vers le Troyen, Apollon intervient pour le cacher dans une nuée.

Malgré les admonestations de ses parents, Hector est de nouveau entraîné au combat par Athéna ayant pris les traits de son frère préféré, Déiphobe. Au début du duel, apogée de l'Iliade, il demande au Péléide de respecter son cadavre, mais Achille refuse. Hector lui lance son épieu, sans succès, puis est lui-même atteint à la clavicule par la lance d'Achille. Son cadavre est attaché au char de son vainqueur, et traîné vers le camp grec, puis autour du tombeau de Patrocle. Selon Virgile, il est également traîné trois fois autour des murailles de Troie (le détail vient probablement du Cycle troyen).

Son père Priam doit venir supplier Achille dans le camp grec pour obtenir sa dépouille. Hector est incinéré en grande pompe, et ses cendres sont placées dans une urne d'or, enveloppée de pourpre, enterrée non loin des remparts. Le dernier vers de L'Iliade conclut ainsi :

?ς ο? γ' ?μφ?επον τ?φον ?κτορος ?πποδ?μοιο.
« C'est ainsi que fut honoré Hector aux bons chevaux. »
(trad. Frédéric Mugler)

Bon père, bon époux, d'une grande sagesse, Hector est souvent considéré comme le véritable héros de l'Iliade.

Infos tirés du site Wikipédia


 Pour tout les fans de Hector, de Homère, de la Guerre de Troie ou tout simplement du film Troye, je vous invite à consulter ce très bon lien qui relate la matière de la Guerre de Troie, de l'Iliade à Troy .

Publié dans et son fourre-tout

Commenter cet article