L'Islam et l'allaitement

Publié le par La Grosse Zèbre

Extrait du livre 
" Les préceptes islamiques relatifs aux nouveaux-nés" éditions Assia 
de Cheikh Ibn Qayyim al Jaouziya rahimahullah

Citation:
ALLAH dit: 
" Et les mères qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l'enfant de les nourrir et vêtir de façon convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n'a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l'héritier. Et si après s'être consultés, tous deux tombent d'accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l'usage. Et craignez Allah, et sachez qu'Allah observe ce que vous faites. "
(S.2, v.233) 
Ce verset contient plusieurs règles: 
Premièrement : L'allaitement complet se fait en deux ans. c'est un droit de l'enfant tant qu'il en a besoin et ne peut s'en passer. 
Deuxièmement: Il n y a aucun inconvénient si les deux parents , d'un commun accord et après consultation, veulent sevrer l'enfant avant cette période, tant que cela ne lui cause aucun préjudice. 
Troisièmement: Le père a le droit de mettre son enfant en nourrice chez une autre femme que sa mère , même si celle ci s'y refuse , sauf si cela est dommageable à la mère ou à l'enfant, à ce moment, il n'a pas à exercer ce droit. Il est permis à la mère de continuer à allaiter son enfant au-delà de deux ans , jusqu'a deux ans et demi ou plus. 
Le moment le mieux indiqué pour le sevrage est la période de chaleur ou le froid tempérés et quand les dents et les molaires ont complètement poussé et peuvent couper et broyer les aliments, A ce moment , son sevrage lui est le plus profitable. Le climat tempéré de l'automne est plus recommandé que celui du printemps en matière de sevrage. car en automne , on se prépare à entrer en hiver, l'air est frais, la chaleur du corps augmente , la digestion est plus facile et l'appétit vorace. 
Il est conseillé à la nourrice qui veut sevrer l'enfant de procéder progressivement et de ne pas le faire d'une seule traite: elle l' y habitue et l'entraîne afin d'éviter les préjudices de la rupture brusque d'une habitude .

Commenter cet article