C’est une sage-femme pas comme les autres…

Publié le par La Grosse Zèbre

L’autre jour, lors de la réunion mensuelle de l’antenne Nantes de l’association des Mamans Musulmanes, la maman-relai Noura avait convié Joëlle Terrien*, une sage-femme libérale vraiment pas comme les autres. Cette femme dégage une aura incroyable, gonflée à bloc pour notre réunion d’une vie fraichement éclose qu’elle venait d’accompagner sur terre.  Joëlle, c’est la simplicité, l’évidence, le geste, le respect, le naturel mais surtout les mots, une cascade de mots qui nous prouvent que  en toute femme il y a une mère capable de mettre au monde son petit en étant actrice de son accouchement, et non spectatrice d’une naissance sur-médicalisée. Joëlle, c’est des tas de mot qui réconcilient avec le corps, avec la nature, mais aussi avec les fausses idées reçues et la médecine, car comme elle le sous-ligne aussi, elle est de formation médicale, même si elle est plus empathe  et accompagnatrice à mes yeux. Tout de blanc vêtue, assise, pieds-nus en tailleur parmi nous toutes mères et futures-mères, elle me fait sentir toute petite à côté d’elle alors que c’était la première à apprécier les gestes, les paroles et les pâtisseries des sœurs présentes. Je voulais que cette réunion ne s’arrête jamais, tellement j’étais avide d’enregistrer tout le savoir de cette femme fantastique. Merci Noura pour cette belle rencontre.

Heureusement, qu’à la fin de la réunion, Joëlle nous a parlé de son livre qu’elle vient de mettre au monde après 9 mois de travail. N’est-ce pas un beau symbole? Ce livre m’a ouvert des portes de réflexions qui ne s’étaient pas encore posées à moi dans ma recherche pour mon projet professionnel. J’ai beaucoup appris et pense que j’en apprendrais encore plus en le relisant et le  relisant.

Ce livre, pour elle, j’avais envie de le vous le faire connaître, car je pense qu’il pourra vous apporter autant qu’à moi. Ce livre s’appelle “Passage de Vies” . Et pour vous donner plus envie de le lire, voici le 4ème de couverture:

Sage-femme, quel beau métier ! Pourtant, celui-ci a bien changé depuis ses origines. De savoir-faire reposant sur l'expérience, l'art de la sage-femme s'est mué en pratique soumise à la science obstétricale et à ses techniques interventionnistes. Pour le meilleur comme pour le pire. Dans ce livre, Joëlle Terrien nous invite à explorer l'histoire mais aussi le présent, pour tenter de comprendre le processus d'hyper-médicalisation de la naissance.

Mais si elle dénonce la « pathologisation » d'une compétence féminine fondamentale, Joëlle n'en renonce pas pour autant à la rigueur scientifique. A l'investigation historique et à l'analyse sociologique vient alors s'ajouter une réflexion sur la physiologie de la naissance, qui considère le corps vivant et en mouvement libre.

La genèse du placenta, l'hémodilution et l'anémie, le diabète gestationnel et le « gros bébé », la césarienne, la douleur, sont autant de thèmes démystifiés car abordés selon un point de vue qui considère la grossesse et l'enfantement comme normaux, c'est-à-dire ayant leurs propres normes.

Car le corps de la femme, qui est un « corps propre » et pas un « corps médical », a besoin de liberté de mouvement pour remplir au mieux son rôle de « passeur de vies ». Alors, dans un troisième registre littéraire, celui de la conteuse et de la poétesse, Joëlle nous invite dans l'intimité des femmes qu'elle a accompagnées, en nous livrant des récits de naissance sublimes et émouvants.
Des naissances « naturelles » ou physiologiques, des naissances libres ou autonomes, des naissances sauvages ou animales. Des naissances heureuses, le lieu important peu, au fond. C'est cette vision de la naissance respectée dans son processus que cultive et transmet Joëlle Terrien. Son livre est une invitation à changer de point de vue sur le « passage de vies » que sont le corps de la femme et la mise au monde.

 

A ce jour, le seul regret que j’ai est que Joëlle se prépare doucement à prendre sa retraite et e parcourir d’autres chemins.  Je n’aurais donc pas la chance de l’avoir à mes côtés pour mon 2nd accouchement quand celui-ci devra avoir lieu. J’espère juste vraiment que d’autres sages-femmes auront le courage et l’amour nécessaire pour devenir sage-femmes libérales et accompagner d'autres mamans dans leur projet d’accouchement à domicile.

* Joëlle a également collaboré à l’écriture du livre “Attendre bébé… autrement” paru aux éditions La Plage

Commenter cet article

Layina 18/01/2009 19:12

Salam aleyki !!!
MashAllah que j'aurai aimé être là pour participer à cette réunion, le sujet me bottais vraiment...
InchAllah, elle viendra peut-être un jour en île de France pour faire une intervention dans notre antenne...
Il est sympa ton blog mashAllah !!!